Coup d’envoi de la saison de médiation de Likrat Public

Après plusieurs mois de préparatifs et deux ans de mise au point du concept, voici enfin venu le grand moment du projet estival de Likrat Public. Lundi, vers 11 heures du matin, trois Likratinos étaient en place à la gare de Davos Platz.

Voilà donc lancée une opération de trois semaines qui verra plus d’une douzaine de médiatrices et de médiateurs intervenir à tour de rôle sur des lieux de vacances bien précis afin d’y faire mieux connaître les besoins des touristes juifs et créer entre eux et la population locale une réelle entente.

Un grand élan malgré la pluie

Aussi détaillée qu’ait été la planification, il restait toujours une inconnue : le temps. Et ça n’a pas manqué : quand les Likratinos Michel, Eden et Daniel se sont mis en route, il pleuvait des cordes. Leur première halte fut pour l’office du tourisme de la destination Davos Klosters. Ils furent accueillis par Jean-Pierre Galey, responsable de l’information touristique, qui leur prodigua d’ultimes conseils et reçut d’eux de nouvelles brochures d’information destinées aux vacanciers juifs, les premières étant déjà épuisées. Une première demande de médiation attendait en outre les Likratinos : un couple d’Israéliens en quête de renseignements sur des parachutes, dont Eden aida à traduire les questions d’hébreu en allemand. Bravant la pluie, les trois se rendirent ensuite chez un loueur de vélos, puis chez Spar, où les attendaient d’autres médiations.

Un programme astreignant

Pour l’essentiel, cette première journée fut toutefois une mise en train ponctuée par des arrivées, des prises de contact et des travaux d’organisation. Demain matin, les équipes seront à Davos, mais aussi à Arosa ainsi que dans la vallée de Saas, autant de lieux où les vacanciers juifs sont nombreux. Si les Likratinos ont eu à Davos un avant-goût agréable de leur tâche, ils ont également ressenti un certain trac. Ignorant en effet ce que seront au juste les journées à venir, ils savent par contre qu’ils sauront faire face avec souplesse et gentillesse à ce qui les attend.

Galerie: le coup d’envoi de la saison de médiation de Likrat Public

Le projet d'été 2019 de Likrat Public

Cela fait des dizaines d’années que des Juifs du monde entier viennent passer leurs vacances en Suisse, dont ils apprécient surtout les montagnes. Et, comme toujours lorsque se rencontrent des cultures différentes, peuvent naître des interrogations, des confusions, voire des malentendus. Et c’est là qu’intervient Likrat Public, qui entend mettre le dialogue au service d’échanges conduisant à mieux se connaître et mieux se comprendre. Un projet que font vivre des médiateurs et des médiatrices qui, sous le nom de Likratinos et Likratinas, ont commencé, il y a quatre ans, à se rendre dans des organisations et des entreprises ayant une clientèle juive. Mais Likrat Public ambitionne de franchir cet été un nouveau cap en relançant avec une vigueur encore accrue une médiation devant mener à ce que la population locale et ses hôtes juifs se comprennent mieux et vivent en bonne intelligence. Dans ce but ont été étudiés et préparés plusieurs mesures et outils qui vont maintenant être utilisés sur le terrain.

Plus d'informations

Social